Test
Coordonnés
Jigoro Kano
Horaire
Instructeurs
Affiliation Judo-Québec
Passage de grade

Historique

JU : souplesse

DO : voie, perspective, recherche.

"La voie de la souplesse"

Le Judo tel qu'il est pratiqué depuis un siècle est la création d'un seul homme, le japonais Jigoro Kano (1860-1938). Son art, Le Judo, est basé sur des mouvements et techniques fort anciens, qu'il répertoria soigneusement et groupa en un nouveau système et que l'on avait appelé jusqu'à la fin du XIXe siècle du terme générique du Ju-Jutsu. Le Ju-Jutsu est connu au Japon depuis des siècles. On en trouve déjà des traces dans des documents du VIIe siècle, tels le Kojiki et le Nihon Shoki. Ce fut pendant la période Muromachi (1392-1573), sombre époque de l'histoire du Japon ( luttes, féodales, chaos social, absence d'autorité centrale), que de véritables écoles (Ryu) de Ju-Jutsu apparurent sous des noms divers : Yamara, Koshi-no-mawari, Torite, Hobaku, Wa-jutsu, ect. Une foule d'appellations recouvrant la même réalité : des moyens de survivre sur le champ de bataille, d'ailleurs avec ou sans arme, face à un adversaire armé ou non. Techniquement encore assez primitives ces méthodes, essentiellement inspirées des techniques anciennes de lutte (Sumo), vont s'affirmer et se développer sur des bases plus rationnelles à partir du XVIIe siècle : beaucoup d'experts et de samouraï (chevalier) de renom établirent leurs styles et formèrent des élèves, preuves au cours desquelles il y eut des retouches techniques décisives toujours dans le sens d'une plus grande efficacité, et, pour certain un premier travail de synthèse. Dans cette période florissante, dite Edo (Shogunat des Tokugawa, de 1615 à 1868), et parmi les dizaines de styles plus ou moins individualisés, trois écoles de Ju-Jutsu apparurent comme d'authentiques systèmes "Pensés" à l'origine directe du futur Judo.

Objectif du Judo

Le Judo ( Ju = souplesse et Do = La voie) était la manière élégante de se sortir de situation désespérée, la réponse efficace a une attaque à main même armée. La panacée en matière d'autodéfense. Aujourd'hui, le Judo est avant tout un sport pratiqué par les hommes et femmes de tous les âges aux répercutées par les médias, championnat national, championnat du monde, Jeux olympiques.

Répondre à la force brute par la souplesse, recevoir une attaque directe par l'esquive, utiliser la puissance que l'adversaire dans son action pour la retourner contre lui, ployer pour mieux vaincre, utiliser les déséquilibres contrôlés comme moyen de guider l'action, tels sont les principes du Judo. La voie de la souplesse est avant tout l'art ds projections (Nage Waza) dont certaines d'entre elles étant particulièrement spectaculaire et son applicable dans un combat poursuivi au sol (Ne Waza). Le doit au sol, moins spectaculaire, reste très réaliste, faisant appel à toute la science des points d'appui et permettant la mise en oeuvre d'un nouvel arsenal de techniques particulièrement efficace : les immobilisations (pour clouer l'adversaire dans une position où il lui sera impossible de sortir), les clés de bras et les étranglements (contraignant l'adversaire de céder). Tous les procédés sont des moyens de contrôle de l'adversaire, bien entendu appliqués avec discernement. Ceci pour l'obliger à céder et s'incliner face à son adversaire face à ce combat. La volonté de progressivité dans la défense et la riposte rappelle que les techniques guerrières d'antan, appliquées sur le champ de bataille, sont d'abord devenues, aujourd'hui et dans le cadre de leur étude dans un Dojo (lieu on on étudie la voie et cheminons) des écoles de maîtrise de soi et de non-agressivité.

L'application de la technique de Judo, c'est faire preuve d'une grande discipline du corps et de l'Esprit pour, devant toutes choses de la vie, trouver la manière la plus intelligente t la plus humaniste de triompher sans opposition donc violence, inutile. Tel est le véritable esprit du Judo, voie éducative amenant à la compréhension profonde des êtres et des choses, donc à la paix intérieure et à la sagesse. Un véritable art, pour le mieux vivre.

Code moral du Judoka
Sensei Sylvain Laverdière


Le centre d’arts martiaux Larry Foisy est un centre multidisciplinaire dédié à l’enseignement des arts martiaux (Karaté Shorinjiryu, Karaté Kyokushinkai, Aïkido Aïkikai, Kung fu Wushu, autodéfense,…)

Copyright 2006-2014 École de karaté Larry Foisy Enr.